Préparer son entrée en khâgne

Lettres (Tronc commun)

  • La Fontaine, Fables, livres 1 à 6, Le Livre de Poche, Classiques, éd. J.-C. Darmon, 2002,
    p.63-201.
  • Maupassant, La Maison Tellier. Une partie de campagne et autres nouvelles, Folio
    classique, éd. L. Forestier, 1995.
  • Henri Michaux, La Nuit remue, Poésie / Gallimard, 1987.
  • Nathalie Sarraute, Tropismes, Les Éditions de Minuit, coll. « Double », 2012

Histoire (tronc commun)

La Chine, du traité de Nankin à la proclamation de la république populaire (1842-1949)
Le programme d’histoire contemporaine du concours 2020 invite donc à l’étude d’un État-continent qui est aussi le pays le plus peuplé du monde : la Chine. Le cadre chronologique choisi correspond à ce que les historiens de la Chine qualifient parfois de « siècle des humiliations ». La période s’ouvre en effet par le traité de Nankin, en 1842, qui consacre la défaite de l’Empire du Milieu face à la Grande-Bretagne à l’issue de la guerre de l’opium, et s’achève par l’avènement d’une nouvelle république, proclamée en 1949 par Mao Zedong, et qui redonne à la Chine une souveraineté en partie perdue une centaine d’années auparavant. Durant cette période, la Chine se trouve ainsi dans une situation de semi-colonie (ou d’« hypocolonie » selon Sun Yat-sen), depuis qu’elle a été confrontée aux impérialismes occidentaux, russes et japonais. Seront ainsi analysés les étapes et les enjeux de ces impérialismes qui réduisent l’indépendance de la Chine, mais aussi les effets de cette pénétration étrangère sur l’économie du pays, sur ses structures sociales, sur ses systèmes de valeurs politiques et culturelles : en d’autres termes, les modalités d’entrée de la Chine dans la modernité puisque l’on appelle jindai (=moderne) cette période de 1842 à 1949. L’immensité de l’espace chinois et son caractère multiethnique nécessiteront d’opérer des différenciations régionales (entre le littoral et l’intérieur, entre le Nord et le Sud…). Ensuite, cette ouverture forcée de la Chine à l’économie mondiale interroge la place qu’elle occupe dans une forme de mondialisation, et pose aussi la question des migrations internationales chinoises, notamment en Amérique et en Europe. La confrontation de la Chine à l’Autre prend également la forme de nombreuses guerres, qui l’opposent à des puissances occidentales, mais surtout au Japon, lequel s’empare d’une bonne partie du pays entre 1937 et 1945.
Les conflictualités sont aussi d’ordre interne, depuis la révolte des Taiping, dans les années 1850, jusqu’à la guerre civile opposant, par intermittence, le parti nationaliste Guomindang au Parti communiste. Elles s’inscrivent dans un contexte politique particulièrement troublé, puisque la chute de la dynastie des Qing, en 1912, signifie aussi la disparition d’un Empire bimillénaire. La république qui lui succède ne parvient pas à empêcher la dislocation du pays, longtemps sous la coupe des « seigneurs de la guerre ». Finalement, la victoire des forces communistes sur les nationalistes donne naissance à une tout autre république, la République populaire de Chine, un nouvel acteur dans la guerre froide qui s’affirme alors entre bloc occidental et bloc soviétique.
John K. Fairbank et Merle Goodman, Histoire de la Chine, des origines à nos jours, Tallandier, 2014.
John K. Fairbank, La Grande révolution chinoise, 1800-1989, Flammarion, 2011.
Jacques Gernet, Le Monde chinois (tomes 2 et 3), Pocket, 2006.
À (re)lire et à (re)voir pour le plaisir :
Hergé, Le Lotus bleu, 1936.
Nicholas Ray, Les 55 Jours de Pékin, 1963 (sur la révolte des Boxeurs en 1900).
Bernardo Bertolucci, Le Dernier Empereur, 1988.

Philosophie(tronc commun)

Aristote, Les Seconds Analytiques, Organon IV, présentation et traduction par Pierre Pellegrin, édition bilingue, GF, 2005
Une introduction : l’article de Jean-Baptiste Gourinat, « Aristote et la forme démonstrative de la science » dans le volume dirigé par Pierre Wagner. Un excellent article de François de Gandt, "La mathesis d’Aristote, introduction aux Analytiques seconds"(en ligne dans les dossiers des L1B)
Pascal, De l’esprit géométrique (Il existe de nombreuses éditions.) Sur Pascal, on lira avec profit Catherine Chevalley, Pascal Contingence et probabilités, Philosophies, PUF
Pierre Wagner (sous la direction de), Les Philosophes et la science, Gallimard, Folio essais, 2002. Faire son choix à l’intérieur de ce volume.
Pascal Engel, Epistémologie pour une marquise, Paris, Les Editions d’Ithaque, 2011
Quelques articles de l’Encyclopédie philosophique (en ligne : http://encyclo-philo.fr/)

Histoire (spécialité)

PRATIQUES ET CROYANCES RELIGIEUSES DES GRECS A L’EPOQUE CLASSIQUE (Ve -Ive siècle av. J.-C.)

Le programme proposé étant un programme thématique, vous devrez par vous-même maîtriser la trame chronologique d’une période riche en faits marquants (guerres médiques, impérialisme athénien, guerre du Péloponnèse, hégémonie spartiate, puis thébaine, enfin montée en puissance de la Macédoine).Pour cela, la lecture approfondie d’un manuel de base est indispensable. Parmi les nombreux ouvrages possibles :
Le monde grec à l’époque classique 500 – 323 av. J.-C., P. Brun, A. Colin collection U ;
Histoire grecque, Cl. Orrieux et P. Schmitt Pantel, P.U.F. collection Quadrige.
D’autres ouvrages généraux figurent dans la fiche ci-jointe (Les Grecs et les autres).
Concernant le thème de la religion, vous vous contenterez cet été de lire deux livres
La religion grecque dans les cités à l’époque classique, P. Schmitt Pantel et L. Bruit Zaidman, A. Colin collection Cursus ;
L’univers, les dieux, les hommes. Récits des origines, J.-P. Vernant, Le Seuil, collection Point Essais.
Et vous lirez ou relirez les tragiques grecs (Eschyle, Sophocle, Euripide).

LA SOCIETE AUTOUR DE L’AN MIL (Occident chrétien, v. 950 – v. 1050)

Pas de manuel permettant une initiation à la question, mais un livre qui peut vous permettre de l’aborder :
Les grandeurs de l’an mil, P. Riché, Bartillat.
La Mutation féodale Xe – XIIe siècle, J.-P. Poly et E. Bournazel, P .U.F. collection Nouvelle Clio, plus complexe, pour les plus courageux dans un premier temps.
Vous pourrez lire cet été des manuels sur l’histoire de France.
Histoire de France : origines et premier essor, 480 -1180, Hachette collection Carré Histoire .
Féodalités (880 – 1180), F. Mazel, Belin.
Une approche par les textes :
L’An Mil, G. Duby, Gallimard collection Folio.

ANGLAIS LV1 (Tronc commun)

• The Concise Oxford English Dictionary
• Le Robert et Collins, Vocabulaire anglais et américain
éd. Martin Back, Le Robert, 2007

• Grammaire raisonnée de l’anglais 2
Sylvie Persec et Jean-Claude Burgué, Ophrys, 2016
• A Cultural Guide
Françoise Grellet, Nathan, 2018
• Crossing Boundaries
Françoise Grellet et al., Presses universitaires de Rennes, 2012
ANGLAIS LV2 (Khâgne Tronc commun) LV2
• The Big Picture, vocabulaire de l’actualité en anglais, 4e éd.
Jean-Max Thomson, Ellipses, 2017
ANGLAIS (Khâgne spécialité)
• William Shakespeare, Richard II, The New Cambridge Shakespeare, ed. Andrew Gurr, 2003 — ISBN-13 : 9780521532488.

• Daniel Defoe, Robinson Crusoe (1719), Norton Critical Edition (1994)
ISBN-13 : 9780393964523.

• William Wordsworth, The Prelude (1805), ed. S. Gill, Oxford World’s Classics, 2008, book 10 — ISBN-13 : 978-0199536863

Philosophie (spécialité)

L’espace

  • Platon, Timée, passim, 48b-53b.
  • Aristote, Physique, Livre IV, notamment chapitre VI.
  • Michel Serres, IIIè partie.
  • Maurice Merleau-Ponty, Phénoménologie de la perception, l’espace.
  • Alexandre Koyré, du monde clos à l’univers infini ;
  • Hanna Arendt, la crise de la culture
  • Gaston Bachelard, la poétique de l’espace, PUF.
  • Daniel Parrocchia, les grandes révolution sscientifiques du XXè siècle.
  • Max Jammer, concepts d’espaces, vrin.
  • Descartes, Principia II, §§4-18.
  • Jurgen Habermas, l’espace public, payot.
  • Georges Pérec, espèces d’espaces.

Le sacré

  • Rudolf Otto, le sacré.
  • Platon, Euthyphron
  • Pascal, les pensées, editions Points Essais.
  • Kant, Critique de la Faculté de juger, analytique du sublime.
  • Rousseau, Du Contrat Social, notamment Livre IV, chapitre 8. Emile, livre IV, profession de foi du vicaire Savoyard.
  • Kierkegaard, crainte et tremblement.
  • Ernst Kantorowicz
  • Marc Bloch, les rois thaumaturges.
  • Lucien Febvre, le problème de l’incroyance au XVIè siècle.
  • Alain Vaillant, la civilisation du rire, CNRS editions.

Articles de cette rubrique

  • Allemand

    Ces consignes s’adressent
    1) aux germanistes spécialistes (ensemble de l’article) 2) aux germanistes LV 1 tronc commun
    Pour ce qui est de l’épreuve de presse orale (spécialistes, LV1, LV2), reportez-vous aux indications données sous le titre Allemand LVA et LVB (civilisation/presse)
    I. (...)

  • Allemand LVA et LVB (civilisation/presse)

    ■ Afin de commencer l’année sereinement, il vous est conseillé de revoir le travail de civilisation effectué en première année, de maintenir ou rafraîchir vos connaissances grammaticales et lexicales, de travailler la compréhension en lisant régulièrement des textes tirés de la presse ou bien entendu des (...)