Lycée Camille Jullian

Enseignement facultatif

Programme, modalités des épreuves du baccalauréat
mardi 21 juin 2011 par Yolande Magni

ENSEIGNEMENT FACULTATIF TOUTES SÉRIES ARTS PLASTIQUES AU CYCLE TERMINAL

Enseignement facultatif en Première et Terminale (2 heures/2 heures) :

Les élèves des séries ES et S, ou des autres classes de L peuvent choisir l’option facultative Arts Plastiques, et se présenter à l’épreuve facultative du Baccalauréat (coefficient 2).
Les élèves inscrits en option de spécialité peuvent aussi choisir l’option facultative.
Les programmes sont différents, ainsi que les coefficients. L’épreuve du Baccalauréat est essentiellement orale : il s’agit d’une soutenance du dossier des travaux réalisés au cours de l’année, de coefficient 2, si cette option est placée en première position des options facultatives.

L’enseignement des arts plastiques vise à la compréhension des processus de création, sur les plans pratique et théorique, à la connaissance des œuvres, à la construction d’attitudes artistiques et à l’exercice de la réflexion critique. (Bulletin Officiel spécial, n°9 du 30 septembre 2010 )

Définition et objectifs

L’enseignement facultatif des arts plastiques en cycle terminal est ouvert à tout élève des séries générales et technologiques quelles que soient les connaissances et les capacités acquises dans ce domaine au cours de sa scolarité. (...)
En cycle terminal, cet enseignement repose essentiellement sur l’exercice d’une pratique artistique qui aide progressivement à comprendre les enjeux artistiques fondamentaux. Celle-ci se fonde sur les formes de la création artistique contemporaine et leur mise en relation avec celles léguées par l’histoire de l’art mais aussi avec d’autres champs de connaissances. (...) Elle développe l’inventivité et affine les capacités expressives de l’élève. (...) La diversité des projets suppose des modes d’expression différents : dessin, peinture, volume, installation, infographie, vidéo coexistent.

En arts plastiques, une culture artistique se construit dans le cadre de la pratique artistique. En appui sur l’histoire de l’art, elle permet à l’élève d’établir des connexions entre les différentes sources des savoirs et de nourrir l’imaginaire. Elle constitue pour lui un corpus de références pratiques, historiques et théoriques en regard duquel il viendra situer sa propre pratique plastique. (...)

L’enseignement facultatif se caractérise par la place importante accordée aux intérêts et au projet de l’élève. Les projets peuvent être individuels ou collectifs et plus ou moins complexes.

Programme

Les grands champs de compétences

(...)

Compétences plasticiennes et techniques

(être capable d’associer et de maîtriser des moyens plastiques en faveur d’intentions - forme et sens) :

Compétences théoriques (être capable d’un recul réflexif quant à sa démarche, quant à la pratique des autres, et d’analyser de même toute œuvre d’art) :


Compétences culturelles
(être capable de situer et comprendre une œuvre quant aux divers enjeux de son époque et de son pays) :

À ces compétences strictement disciplinaires, il convient d’ajouter nombre de compétences transversales (maîtrise lexicale, maîtrise informatique, etc.) ainsi que celles se rapportant aux attitudes, au processus, et à la méthodologie (planifier son travail, utiliser les supports numériques, faire preuve de créativité, exercer son esprit critique, déduire du sens à partir de documents, s’exprimer d’une façon claire et argumentée, etc.)

Contenus
Le programme est centré sur la question de la représentation, fondamentale au niveau de la classe de première. En classe terminale, il portera sur la question de la présentation.
Les œuvres proposées en référence sont prises tant dans le patrimoine que parmi les œuvres contemporaines, dans la variété des pratiques artistiques actuelles, en relation avec la question de la représentation.

Classe de première

Le programme se construit autour de la question de la représentation. Toujours abordée en relation avec les productions des élèves, cette question permet d’interroger :

  • les procédés de représentation (les outils, les moyens et techniques, les médiums et matériaux utilisés et leurs incidences) ;
  • les processus (le cheminement de l’idée à la réalisation, les opérations de mise en œuvre, la prise en compte du temps et du hasard, la production finale) ;
  • les codes (modèle, écart, ressemblance).

Classe terminale

Tout en prolongeant le questionnement sur la représentation abordé en classe de première, l’enseignement s’attache à la problématique de la présentation.
L’enseignement prend appui notamment sur les pratiques du XXème siècle, la « présentation » y occupant une place importante au point d’être parfois l’objet principal de certaines démarches de création.
En relation avec cette problématique, un programme limitatif de trois questions renouvelables porte sur la mise en relation de trois œuvres importantes, choisies de manière à favoriser une étude approfondie de différents dispositifs de « présentation » (techniques, plastiques, symboliques et poétiques). Les deux premières œuvres sont inscrites dans la production du XXème siècle, la troisième appartient obligatoirement à une période antérieure.
La problématique de la présentation (...) permet d’ouvrir la réflexion et d’acquérir des connaissances sur :
l’aspect matériel de la présentation : le support, la nature, les matériaux et le format des œuvres ;

  • tradition, rupture et renouvellements de la présentation : la tradition du cadre et du socle, ses ruptures et renouvellements contemporains ;
    les espaces de présentation de l’œuvre  : l’inscription des œuvres dans un espace architectural ou naturel (privé ou public, institutionnel ou non ; pratiques de l’in situ) ;
  • le statut de l’œuvre et présentation : le statut de la production ou de l’œuvre, sa reconnaissance artistique et ses éventuelles mises en question (« ready-made » ou création élaborée, caractère pérenne ou éphémère, unité ou éclatement des supports, etc.).

BACCALAUREAT ARTS PLASTIQUES : Épreuve facultative, toutes séries générales et technologiques

Épreuve orale sur dossier - Durée : 30 minutes maximum, sans temps de préparation

  • Première partie : 20 minutes maximum
  • Seconde partie : le temps restant

L’épreuve a pour objectif d’évaluer les compétences plasticiennes et techniques, théoriques et culturelles des candidats, de mesurer l’étendue des connaissances, et d’apprécier la singularité de démarches inscrites dans un itinéraire artistique. Les compétences d’expression et d’argumentation font l’objet d’une attention particulière.

- Première partie : entretien sur dossier

La première partie de l’entretien prend la forme d’un dialogue avec les membres du jury. Ce dialogue s‘appuie exclusivement sur le dossier présenté par le candidat. Ce dossier est composé de travaux choisis par le candidat, réalisés dans le cadre de l’enseignement d’arts plastiques de l’année de terminale et en référence à son programme. Ils permettent au candidat de témoigner au mieux des projets, des démarches et des aboutissements qui ont jalonné son année de formation.
Ces travaux font l’objet d’une évaluation.

- Seconde partie : entretien sur les connaissances et la culture artistique du candidat

Le jury interroge le candidat à partir d’un ou de plusieurs documents iconographiques, en relation avec le programme de terminale publié au Bulletin officiel du ministère de l’éducation nationale, de la jeunesse et de la vie associative.
Il évalue les connaissances que celui-ci a acquises sur les contenus du programme (la question de la présentation et les trois questions limitatives). Il prend également la mesure des capacités du candidat à mobiliser des références utiles à situer les ancrages de sa pratique plastique.

CONTENU DU DOSSIER :

  • La fiche pédagogique précise que les travaux sont liés à l’enseignement facultatif en terminale. Elle est établie par le professeur et signée par le chef d’établissement. Elle comprend la liste des travaux contenus dans le dossier. Elle fait également apparaître la démarche ayant présidé à la mise en œuvre du programme, ainsi que les lieux culturels visités.
  • Les travaux sont choisis à l’initiative du candidat qui en juge l’intérêt et le bien-fondé. Ils témoignent de l’usage de médiums et techniques variés. Leur nombre est au minimum de trois et au maximum de six.

Au moins deux d’entre eux sont obligatoirement bidimensionnels et sur support physique.
L’ensemble des travaux sont réunis dans un carton à dessin n’excédant pas le format raisin (50 x 65 cm) et 5 cm d’épaisseur. Les éléments (croquis et autres recherches) en relation avec les travaux du candidat peuvent être présentés sur des formats bidimensionnels.

Tous les travaux en volume, bidimensionnels de très grand format ou ceux impliquant la durée ou le mouvement, sont restitués par les moyens de la photographie, de la vidéo ou de l’infographie. Ils sont réunis dans un dossier numérique.
Les productions spécifiquement informatiques sont également incluses dans ce même dossier numérique.
Le visionnement du dossier n’excède pas cinq minutes. Le candidat est responsable du bon fonctionnement du matériel informatique requis. Des restitutions papier sont à prévoir par le candidat et seront présentées en cas d’une éventuelle panne technique du dispositif numérique.
Chaque élément du dossier est authentifié par le professeur et visé par le chef de l’établissement d’origine du candidat. Les productions numériques sont certifiées par une extraction de quelques éléments caractéristiques de type photogramme sur support papier.

Critères d’évaluation et notation
Cette épreuve orale est notée sur 20 points répartis comme suit :

  • la première partie, entretien sur dossier, est notée sur 16 points à raison de 12 points pour les travaux et de 4 points pour l’entretien ;
  • la seconde partie, entretien sur les connaissances et la culture artistique du candidat, est notée sur 4 points.

Il s’agit d’évaluer les capacités du candidat à :

  • maîtriser la mise en forme visuelle et plastique ainsi que les techniques de réalisation ;
  • expliciter et justifier des choix artistiques ;
  • affirmer un parti pris singulier et des qualités d’invention.

Accueil | Contact | Plan du site | | Statistiques du site | Visiteurs : 1199 / 690869

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Second cycle  Suivre la vie du site Filières et offre de formation  Suivre la vie du site Arts plastiques/Arts visuels   ?

Site réalisé avec SPIP 3.1.7 + AHUNTSIC

Creative Commons License