bibliographie espagnol khâgne 2018- 2019 (tronc commun et spécialité)

par Françoise Sierra

Espagnol (tronc commun et spécialité)
Madame SIERRA

I -LV1 TRONC COMMUN
1- Epreuve écrite de commentaire et version

  • Revoir les faits de langue (morphologie verbale, syntaxe, lexique) vus en Hypokhâgne lors des devoirs de version, thème grammatical et thème littéraire.
  • Revoir les éléments du cours de littérature d’Hypokhâgne qui concernent le XIX et le XX siècle.
  • On pourra consulter quelques chapitres relatifs à la littérature espagnole et hispano-américaine du XIX et du XX siècle dans un manuel de littérature afin de mieux se constituer des repères dans l’histoire littéraire.
    Exemple de manuel utilisable : Monica Dorange : Manuel de littérature espagnole (Hachette). Cet ouvrage est rédigé uniquement en espagnol.
  • La lecture en espagnol de quelques œuvres laissées au choix des étudiants est particulièrement recommandée pour avoir des textes une approche de première main, qui ne se limite pas à des connaissances littéraires générales.
  • Se procurer pour la rentrée le seul dictionnaire unilingue autorisé pour l’épreuve de l’ENS qui est le suivant : « CLAVE, Diccionario de uso del español actual ». Madrid, Ediciones SM.

2- Epreuve orale de commentaire de presse (Epreuve obligatoire pour les spécialistes, les non spécialistes ayant le choix entre cette épreuve de LV1 ou une épreuve de LV2 ou de latin ou de grec)

  • Etre attentif à tout ce qui concerne l’actualité en Espagne et en Amérique latine dans la presse française.
  • Consulter régulièrement le journal El País, accessible gratuitement en ligne sur le site elpais.com. Outre les articles, on trouvera sur le site du journal de nombreuses ressources video que je recommande vivement en complément des lectures.

II- SPECIALITE ESPAGNOL
1- Epreuve écrite de thème

  • Revoir de façon très précise et systématique tous les corrigés de thème littéraire et de thème grammatical vus en Hypokhâgne.
  • Revoir à l’aide du manuel de grammaire la totalité des conjugaisons dans l’ordre suivant : auxiliaires, verbes réguliers, semi-irréguliers, irréguliers.
  • Revoir également à l’aide du manuel de grammaire les principaux points de la syntaxe : le groupe nominal et les pronoms, le système verbal, la phrase simple et la phrase complexe.
  • Ouvrage de référence : Précis de Grammaire espagnole de P. Gerboin et C. Leroy (Ed.Hachette)
  • 2- Epreuve orale de littérature sur programme
    Le programme 2018-2019 est le suivant :
    a) Francisco de Quevedo, El Buscón, Madrid, Cátedra (coll. « Letras hispánicas » 124), 2014,ISBN : 9788437602370.

b) Miguel Mihura, Tres sombreros de copa, Madrid, Cátedra (coll. « Letras hispánicas » 97), 2014, ISBN : 9788437601793.

2014, ISBN : 9788437601793.
c) Jorge Luis Borges, El oro de los tigres et La rosa profunda, dans Poesía completa, Debolsillo, 2013, ISBN : 9788499891286

Consignes de lecture :
La lecture des 3 œuvres pendant l’été est absolument obligatoire. Il faudra lire également les introductions figurant dans les éditions demandées.
Nous commencerons le cours par l’étude de El buscón. Pour aborder le texte de manière satisfaisante, il est absolument indispensable d’avoir lu au préalable La vida de Lazarillo de Tormes. Il sera également très utile de relire les notes de cours d’Hypokhâgne sur le roman picaresque ainsi que le chapitre de quelque manuel de littérature que ce soit portant sur le roman picaresque. On pourra consulter la traduction d’Aline Schulman, La vie du truand don Pablos de Ségovie, vagabond exemplaire et modèle des filous, publiée aux éditions Fayard. L’écriture de Quevedo présente d’indéniables difficultés de par sa virtuosité, faite de jeux langagiers multiples et complexes. Il est normal que la compréhension détaillée de certains passages échappe aux élèves lors d’une première lecture, c’est pourquoi je ne demande pour la rentrée que la compréhension générale du contenu de chacun des chapitres. L’élucidation fine des multiples strates sémantiques du texte sera l’un des objets du cours.

Pour Borges et Mihura, je n’impose pas de lectures complémentaires pendant l’été en dehors des œuvres proprement dites. Cela dit, même si notre programme ne porte que sur deux des œuvres poétiques de Borges, il est conseillable de lire quelques-unes de ses nouvelles, extraites de Ficciones ou de El aleph, pour mieux entrer dans l’univers de Borges, qui du reste a souvent remis en cause la séparation des genres littéraires.
Les références bibliographiques détaillées sur chacune des oeuvres seront données à la rentrée. Je m’en tiens volontairement à un nombre de lectures très raisonnable pendant l’été, c’est pourquoi je demande qu’elles soient faites scrupuleusement.