Langues et cultures de l’Antiquité

Le choix entre le latin et le grec dépend essentiellement de trois facteurs :

• Les concours présentés.

• les études envisagées ultérieurement (voir ci-dessous la place des langues anciennes dans les différents parcours de formation).

• le goût et l’intérêt personnels pour une discipline.

En première année (classe de Lettres Supérieures ou hypokhâgne)

1) En hypokhâgne l’enseignement obligatoire de « Langues et culture de l’antiquité » de 3h se répartit de la façon suivante :

• 1h en classe entière consacrée à la culture gréco-latine, sur textes traduits en français, dans le cadre d’un thème au programme pour deux ans. Pour 2015, ce thème est « Le corps ».

• 2h consacrées à l’étude d’une langue ancienne, latin et/ou grec. Les élèves débutants et confirmés étant mélangés, les confirmés sont amenés à revoir leurs bases.

2) A cet enseignement obligatoire de 3h peuvent s’ajouter des enseignements complémentaires (ou « modules de spécialité ») de 2h en latin et/ou en grec.

• Ces enseignements complémentaires sont obligatoires pour les étudiants qui veulent choisir en 2ème année l’option Lettres Classiques. Leur horaire global est donc de 9h (1h de civilisation + 4h de latin et 4h de grec). Vu l’importance du travail à fournir, les lettres classiques le désirant peuvent être dispensés d’une seconde langue vivante. ATTENTION ! Le lycée Camille Jullian ne préparant plus l’option "lettres classiques" aux concours de L’ENS, les étudiants concernés par cette option pourront obtenir la validation de leur L1 en lettres classiques, mais devront poursuivre leurs études soit à l’université, soit dans un autre lycée proposant cette option au concours.

• Mais les enseignements complémentaires de latin et/ou de grec ne sont pas réservés aux seuls « spécialistes » de lettres classiques.

Ils peuvent s’imposer à différents concours, quoique le lycée Camille Jullian prépare tout particulièrement au concours de l’ENS-LSH de Lyon.

◦ Le concours de l’ENS de Lyon ne propose pas d’épreuve de langue ancienne, hormis aux lettres classiques. Toutefois tous les candidats admissibles ont la possibilité de passer à l’oral une épreuve de latin ou de grec en lieu et place d’une langue vivante, consistant en une traduction d’un texte d’une douzaine de lignes, suivie d’un bref commentaire, en rapport avec la thématique au programme.

◦ Le concours de l’ENS-LSH de la rue d’Ulm propose des épreuves obligatoires de langue ancienne : à l’écrit une épreuve de langue ancienne de 6H (version+commentaire) ou une version sèche en 4H ; à l’oral une explication de texte (traduction et commentaire).

◦ Certains concours aux écoles commerces proposent en option une épreuve de langue ancienne (latin ou grec) à la place d’une langue vivante.

Au cours de leurs études universitaires d’autres spécialités que les lettres classiques peuvent être intéressés par ces deux heures de complément :

◦ Les futurs spécialistes de Lettres modernes, pour qui la présence du latin ou du grec dans les études universitaires (au niveau de la licence et de l’agrégation) en fait une option hautement recommandable.

◦ Les linguistes, notamment ceux qui étudient une langue romane, pour qui l’enseignement complémentaire de latin est vivement conseillé.

◦ Les futurs philosophes, notamment ceux intéressés par la philosophie antique ou médiévale.

◦ Enfin, les historiens envisageant de se spécialiser un jour en histoire antique ou médiévale.

En deuxième année (classe de Première Supérieure ou khâgne), les lettres classiques suivent un enseignement de spécialité de 8H (grec+latin), tandis que 2H de grec et/ou de latin sont proposés à tous les autres élèves en fonction des épreuves des concours auxquels ils souhaitent se présenter et de leurs futures études.


Articles de cette rubrique

  • Bibliographie 2018

    par Laurent Boulakia

    Le thème fixé nationalement par les Ecoles Normales Supérieures pour les deux années à venir est « Les dieux et les hommes ». Suivant les pistes de réflexion fournies par le jury de l’ENS (http://www.ens-lyon.fr/sites/default/files/2018-05/Thème de culture antique 2018-2019 et 2019-2020.pdf), nous (...)

  • Cultures de l’Antiquité (Bibliographie de l’été 2017)

    Le thème des deux années à venir qui sera étudié à partir de textes en traduction : le temps.
    Voici deux œuvres à lire. Soit vous disposez déjà d’une édition et vous n’avez pas besoin d’en acquérir de nouvelle, soit vous pouvez lire les textes dans les éditions suivantes, sans avoir besoin d’acheter un (...)